The Resistance

€24.89

 €14.11
Économie : 43% de remise
Ajouter au Panier :

DESCRIPTION DES PRODUITS

The Resistance

Description du produit
5ème album de Muse. Inclus les hits Uprising. Resistance...
Critique
Un nouvel album de Muse est toujours un événement. Depuis le miraculeux Showbiz. premier effort des Anglais paru en 1999. Muse n’a cessé d’essayer de maintenir la barre. avec des albums plus ou moins convaincants. Qu’en est-il de ce cinquième opus du groupe de Matthew Bellamy  « Uprising ». titre d’ouverture et single. propose une mélodie tirée par les cheveux où se croisent un clin d’œil évident au « Fade to Grey » de Visage. et le sempiternel organe incantatoire (quasi religieux) de Bellamy. Peu convaincant. L’enchaînement sur « Resistance » rassure sur son refrain. urgent. tendu et entêtant. Puis le décalé « Undisclosed Desires » ouvre une autre voie : celle des années 1980. ou Depeche Mode n’est jamais bien loin. Côté influences justement. Muse exaspère par son opiniâtreté maladive à singer Queen. comme sur « United States of Eurasia ». titre fourre-tout aux sonorités orientales que Freddie Mercury n’aurait pas renié... Mais n’est pas la Reine qui veut. Grandiloquent (prétentieux  ) sur « Guiding Light ». la bande de Bellamy s’en sort bien mieux sur « Unnatural Selection ». titre explosif. plus animal. moins réfléchi. Et donc plus séduisant. Après un « MK Ultra » propageant sans aucune innovation les effluves des disques passés de Muse. les appétences symphoniques de Matthew Bellamy trouvent ici leur grâce sur les trois derniers titres de The Resistance. « Exogenesis : Symphony Part I (Overture) » ouvre le bal et fait place aux deux autres parties (« Cross-Pollination et « Redemption ») de cette symphonie rock. improbable sur le papier. mais qui rappelle – grâce à son piano délicat. ses montées classiques surprenantes - que malgré les redondances parfois fatigantes de Muse (en particulier cette autosatisfaction vocale palpable). le groupe mérite bel et bien sa place dans la cour des groupes les plus importants des années 2000. Comme son titre l’indique. Muse résiste au temps qui passe. Mais pour combien de temps encore  Arnaud De Vaubicourt - Copyright 2019 Music Story